Le « red quartet » de Matthieu Rosso, éclectique et électrique !

 

Le disque du nouveau projet de Matthieu Rosso est sorti en octobre dernier .

Guitariste très électrique, né à Toulon, Matthieu Rosso est très jeune membre de groupes de Rock ce qui lui donne le goût aigu de la scène « live ».

A 17 ans il rencontre le Jazz en croisant et échangeant avec des musiciens tels que Marc Ducret, Manu Codjia, Jean-Paul Celea, Dave Liebmann et quelques autres, de bonnes fées se sont donc penchées sur son berceau « Jazz » .

Pour le projet « Red Quartet » Matthieu s’est entouré de vieilles connaissances à lui : Sylvain Cathala, connu aussi dans le milieu de la Musique contemporaine, au saxophone, Jean-Philippe Morel à la basse et Franck Vaillant à la batterie, il y a pire comme orchestre !

Toutes les compositions sont de Matthieu Rosso, sauf une arrangée par Jean-Tristan Allegre .

Le disque part très fort sur une ambiance électrique, un travail sur les saturations, très à la mode aujourd’hui chez les compositeurs contemporains, et habituelles depuis longtemps chez les musiciens de Rock et de Jazz … La musique contemporaine est parfois, voire souvent, très en retard sur son temps, paradoxe des étiquettes, et des vaines chapelles .

Matthieu Rosso et son team, d’entrée, se moquent de ces étiquettes et nous offrent une Musique qui a bien digéré genres et courants .

Vigoureux, enlevé, créatif, ce projet nous offre même deux mini-suites en deux parties, et tout un jeu sur les timbres, rythmes et styles .

Nous avons affaire à un véritable carré d’as de musiciens accomplis .

Disque à écouter et quartet à suivre attentivement !

 

http://larepubliquedujazz.com/le-red-quartet-de-mathieu-rosso-eclectique-et-electrique/